Aménagement PMR d’une boucle du Sentier du marais d’Amfard (76)

Aménagement PMR d’une boucle du Sentier du marais d’Amfard (76)

Un sentier de découverte

La Maison de l’Estuaire est chargée, depuis 1999, de gérer la Réserve naturelle nationale de l’estuaire de la Seine. Elle assure, sous tutelle de la DREAL l’inventaire, l’étude, le suivi et la gestion des milieux naturels, avec pour objectif d’assurer la préservation du patrimoine naturel de la réserve naturelle. En parallèle, l’association a également développé des actions de sensibilisation et d’éducation à l’environnement vis-à-vis du grand public et des jeunes.

Le sentier du marais d’Amfard, inauguré en 2020, est le dernier né des sentiers de découverte de la réserve naturelle.

Notre projet

Labellisé “petite randonnée”, il permet de découvrir en aval du Pont de Normandie et sur 8 km aller-retour des paysages et des écosystèmes variés.

Face à une demande régulière et dans un souci d’accessibilité au plus grand nombre, nous souhaiterions aménager, au tout début du sentier, une boucle de 1,5 km afin de la rendre la plus accessible possible aux PMR. Rampes, platelages, zones assises, panneaux en relief…devront être créés pour que ce projet voit le jour.

Calendrier

Budget prévisionnel

Dès obtention des financements

À définir

Qui sommes nous ?

Basée au Havre, la Maison de l’Estuaire est une association de loi 1901 créée en 1992. Elle réunit les différents acteurs locaux concernés par l’aménagement et la protection de l’estuaire de la Seine, aussi bien des personnes physiques que morales. Elle compte parmi ses membres aussi bien les Grands Ports Maritimes du Havre et de Rouen, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Havre, des collectivités territoriales, les usagers de la réserve naturelle que des associations de défense de l’environnement. 

Depuis 2010 trois structures intercommunales sont devenues également membres de l’association : la Communauté urbaine Le Havre Seine Métropole, la Communauté de communes du Roumois-Seine et la Communauté de communes du Pays de Honfleur – Beuzeville.

Offrir au public des lieux d’accueil qui concilient accès à la nature et préservation de la biodiversité est primordial lorsqu’une réserve naturelle est, comme la nôtre, à proximité d’une agglomération de plus de 200 000 habitants.La nature est source d’émerveillement et de bien être. Ce plaisir doit être partagé avec le plus grand nombre pour que sa préservation soit durable.
Contact ANBDD
Martin Blanpain
Directeur