3 mars 2022

[Appel à manifestation d’intérêt] Démonstrateurs territoriaux des transitions agricoles et alimentaires

[Appel à manifestation d’intérêt] Démonstrateurs territoriaux des transitions agricoles et alimentaires
Accueil Actualités [Appel à manifestation d’intérêt] Démonstrateurs territoriaux des transitions agricoles et alimentaires

Cet Appel à manifestation d’intérêt “Démonstrateurs territoriaux des transitions agricoles et alimentaires” doit permettre de faire émerger des projets territoriaux agissant pour une alimentation saine, durable, performante et structurée entre les acteurs locaux. Il vise à accompagner les territoires dans la transformation de leurs systèmes de production agricole et alimentaire, pour répondre aux enjeux de la transition écologique et énergétique .

Date de clôture

1er juin 2022 pour la première vague, 2 décembre 2022 pour la deuxième vague

Bénéficiaires

Le démonstrateur territorial est un groupement ou consortium composé :

  • d’acteurs publics locaux (une collectivité territoriale au minimum),
  • d’acteurs du secteur privé (agroindustriels, agro équipementiers, start-up AgriTech),
  • de producteurs,
  • de représentants citoyens,
  • d’acteurs de la recherche, de l’enseignement,
  • d’acteurs de la formation professionnelle, de l’emploi…

Projets – Actions éligibles

Cet Appel à manifestation d’intérêt “Démonstrateurs territoriaux des transitions agricoles et alimentaires” vise à accompagner les territoires dans la transformation de leurs systèmes de production agricole et alimentaire, pour répondre aux enjeux de la transition écologique et énergétique (limitation des intrants, amélioration de la souveraineté, de la durabilité et de la résilience des secteurs concernés, réduction de leurs émissions de GES).

Des innovations de toute nature, technique, technologiques, de service, d’usage, de méthode…, pourront être mobilisées dans ce but. Une gouvernance multi-partenariale – dont au moins une collectivité territoriale – devra permettre de tester en conditions réelles, dans une approche systémique et en lien avec les acteurs de la recherche et de la formation, de nouvelles technologies et de nouveaux modèles d’usage au potentiel de diffusion/réplicabilité élevé.