Connaissance

Connaissance

Dans le cadre de sa mission « contribuer au développement, à la mise à disposition des connaissances et à la mutualisation des données de biodiversité à l’échelle régionale» l’agence normande de la biodiversité porte l’OBSERVATOIRE DE LA BIODIVERSITÉ NORMANDIE (OBN).

4 missions principales :

Mutualiser et diffuser les données de biodiversité à l’échelle régionale:
+

Afin de rendre la connaissance environnementale accessible au plus grand nombre, l’observatoire a développé une plateforme de diffusion des données naturalistes appelée ODIN (Outil de Diffusion de l’Information Naturaliste). Son objectif est de centraliser les données publiques, issues de différents producteurs, sur la faune et la flore.

Cette plateforme, accessible à tous, permet de visualiser et de télécharger des données à différentes échelles territoriales, de consulter des fiches taxonomiques et des rapports statistiques.

Un des enjeux de cette mission est de sensibiliser toujours plus d’acteurs régionaux au standard régional d’échange de données et faire mieux connaitre la plateforme, ceci pour augmenter le nombre de données disponibles.

Publier et suivre des indicateurs de biodiversité
+

Le besoin d’améliorer le niveau de connaissance sur la biodiversité régionale est également une mission développée par l’observatoire. En effet, la connaissance est indispensable au passage à l’action ! Ainsi, pour répondre à ce besoin l’agence développe « les indicateurs biodiversité de Normandie », ces outils d’aide à la décision se déclinent en trois niveaux :

1/ Etats des lieux des connaissances naturalistes sur la faune et la flore en Normandie. Ces fiches, réalisées par des structures de références régionales, dressent un portrait des connaissances de certains groupes taxonomiques à un instant t !

2/ Indicateurs régionaux d’état, de pression et de réponse issus pour certains d’une déclinaison régionale d’indicateurs nationaux

3/ Indicateurs biodiversité territorialisés à l’échelle des EPCI, dans l’objectif d’apporter des outils d’aide à la décision au plus près des enjeux et des décideurs locaux. Pour permettre une meilleure prise en compte de la biodiversité à cette échelle.

Contribuer au développement de la connaissance
+

Afin que les enjeux de biodiversité puissent être connus et pris en considération dans les politiques publiques, la constitution de référentiels régionaux est une nécessité. Ainsi, tout comme pour les indicateurs, l’OBN participe aux travaux d’élaboration de référentiels régionaux tels les catalogues d’espèces normandes ou bien les listes rouges régionales.

Animer le réseau des acteurs de la connaissance de la biodiversité
+

A présent rassemblé au niveau normand, le réseau des acteurs de la connaissance est constitué d’une cinquantaine de structures (associations, bureaux d’étude, organismes socio-professionnels, représentants de l’Etat et de ses établissements publics, collectivités et leurs groupements et rassemblements d’usagers).

La constitution de ce réseau et son animation a pour ambition de créer une véritable vie de réseau avec des temps de rencontres et d’échanges autour des enjeux de connaissance et de préservation de la biodiversité en région. L’objectif étant d’être une force de propositions dans le cadre de projets d’envergure régionale.

Les projets de l’Observatoire sont soutenus par l’Union européenne

Pour aller plus loin :

Du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2021
+

Sur cette période, l’Observatoire est soutenu par le FEDER pour la mise en œuvre du projet “Amélioration et valorisation des connaissances sur la biodiversité régionale” dont l’objectif est :

  • de travailler à la diffusion d’un jeu d’indicateurs d’état, de pression et de réponse. En déclinaison, pour certains d’indicateurs nationaux;
  • de réaliser de nouveaux indicateurs régionaux “d’état des lieux de la connaissance” sur des groupes taxonomiques de la faune et de la flore normandes;
  • de réaliser une série d’indicateurs territoriaux de la biodiversité” à l’échelle des EPCI;
  • de participer à l’élaboration et à la diffusion des référentiels régionaux (catalogues d’espèces et listes rouges normandes).
Du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2017:
+

L’observatoire a mis en œuvre le projet “Mobilisation des connaissances environnementales et développement de leur utilisation au travers des services en ligne développés par l’OBHN”.
Ce projet s’inscrit dans le cadre de la directive INSPIRE qui oblige les Etats membres de l’Union Européenne à diffuser le plus largement possible les données environnementales en réponse au droit d’accès du public à ces données, et dans le cadre de la circulaire SINP du 15 mai 2013. Pour cela, l’observatoire a réalisé un projet permettant le développement d’une plateforme partagée pour la diffusion de données naturalistes dénommée ODIN (Outil de Diffusion de l’Information Naturaliste) accessible sur Internet à l’adresse https://odin.normandie.fr.
Le développement des fonctionnalités de la plateforme ODIN a été cofinancé par le fonds européen FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) pour un budget de 88 772 € et une subvention FEDER de 44 386 €.
Ces fonds ont permis :
De moderniser l’accès aux données de biodiversité à partir d’un service en ligne unique ;
De mobiliser des connaissances environnementales localisées sur l’ensemble du territoire haut-normand ;
De favoriser le partage de ces connaissances entre acteurs du secteur de la biodiversité en privilégiant les données ouvertes librement réutilisables

Sur la période de programmation 2007-2013
+

L’observatoire a mis en œuvre les 4 projets suivants :
1) Développement d’une plateforme pour la diffusion des données naturalistes au sein de l’OBHN ;
2) Suivre l’évolution de la biodiversité en Haute-Normandie ;
3) Développement d’indicateurs de suivi de la biodiversité par l’OBHN ;
4) Mise en place d’une cellule permanente de l’OBHN.

L’Observatoire National de la Biodiversité (ONB)
+

L’observatoire national de la biodiversité est un projet piloté par l’Office français de la biodiversité, en partenariat étroit avec le Service de la donnée et des études statistiques du Ministère de la transition écologique et solidaire et l’appui de l’unité mixte de service « Patrimoine naturel » – centre d’expertise et de données sur la nature qui rassemble le Museum national d’histoire naturelle, l’OFB et le CNRS. Son fonctionnement repose sur l’implication de nombreux partenaires, fournisseurs de données, de connaissances et d’expertise, dans le cadre de plusieurs groupes de travail.

Les trois raisons d’être fondamentales de l’observatoire national de la biodiversité (ONB) : Changer la perception des enjeux sur la crise de la biodiversité, en qualifier les causes et les conséquences à l’échelle nationale, suivre la prise en compte du problème par la société – pour en savoir plus consultez le site internet de l’ONB

Le réseau des observatoires territoriaux de la biodiversité
+

Ce réseau national des observatoires de la biodiversité est animé par l’Office français de la biodiversité et le Céréma.

Les observatoires de la biodiversité sont réunis au sein d’un réseau. Il permet le partage d’expériences ainsi que le développement de méthodologies communes pour la création d’indicateurs. Il permet également de valoriser l’expertise acquise dans le cadre de l’observatoire national de la biodiversité pour le développement des observatoires partout sur le territoire.

Pour en savoir plus n’hésitez pas à consulter :

 

L’équipe de l’Observatoire de la Biodiversité Normandie

Agata Wódka-Gosse
Agata Wódka-Gosse
Système d’Information Nature (SINP) – Observatoire Biodiversité Normandie
Iuna Thomas
Iuna Thomas
Chargée de mission scientifique – Analyse et traitement de données
Romain Matton
Romain Matton
Animation de l’Observatoire et du réseau des contributeurs