Mobilité durable

Mobilité durable

La lutte contre les changements climatiques est l’une des priorités planétaires.  Cela passe par la réduction des émissions de gaz à effet de serre. L’ANBDD accompagne les acteurs normands dans leurs démarches en matière de mobilité durable afin de favoriser les modes de déplacements alternatifs à la voiture solo. Elle met également à leur disposition de nombreuses ressources : expositions, fiches-ressources, outils pédagogiques, lettres d’information…

30 %

C’est la part des émissions de gaz à effet de serre liées au secteur des transports/déplacements en France (en 2017), secteur qui contribue le plus à ces émissions.

Actualité

Pour plus d’informations et/ou pour s’inscrire, cliquez sur le lien ci-dessous

Sommaire

Mobilité en milieu rural

L’ANBDD et la Fédération de la Manche Familles Rurales mettent en oeuvre le projet “Développement de la mobilité durable dans les territoires ruraux, un levier pour leur attractivité”, issu de l’Appel à Manifestation d’Intérêt du Réseau Rural Normand.

La Fédération de la Manche Familles Rurales apporte son expertise sur le volet transport solidaire.

Action financée par

Objectifs

  • Mettre à disposition des collectivités et acteurs de la mobilité durable des connaissances, outils, ressources.
  • Aider les territoires à développer des projets autour de la mobilité durable adaptés à leurs contextes territoriaux selon deux axes : les solutions pour limiter les mobilités en réponse aux besoins des habitants (création de services de proximité par exemple) et les solutions pour les mobilités qui restent (covoiturage, autopartage, mobilités actives par exemple, transport solidaire…).
  • Promouvoir les pratiques exemplaires, les faire connaître.
  • Agir pour accompagner le changement de comportement en vue d’augmenter les parts modales des modes de déplacements alternatifs à la voiture solo.

Trois axes de travail

Communiquer, échanger, essaimer
+
Accompagner collectivement les territoires
+
  • Organiser 5 ateliers (un par département) dans les territoires avec mobilisation des élus, agents, acteurs de la mobilité.
  • Créer un groupe de travail sur le transport solidaire et produire un livret de capitalisation en fin de projet.
  • Créer un groupe de discussion.
  • Recenser les actions et acteurs autour de la mobilité et de création de services de proximité.
Accompagner le changement de comportement
+
  • Mettre en place un réseau d’ambassadeurs de la mobilité durable dans les zones rurales : élus/agents/acteurs qui accompagnent les collectivités, entreprises, associations.
  • Développer une culture partagée de la mobilité durable.

Partenaires

ADEME, Région Normandie, Cellule d’animation régionale France mobilités, DREAL Normandie, CEREMA, CNFPT, ADRESS, ARDES, CRESS, Mob’in Normandie, Velisol (animation du réseau des acteurs du vélo de Normandie), Familles rurales Fédération du Calvados Villers Bocage, MSA La conférence des financeurs 14-50, Laboratoires de Recherche et formations associées.

Liens utiles

Collectif régional “Rue aux enfants, Rue pour tous”

C’est quoi une “Rue aux enfants, Rue pour tous” ?

Une rue aux enfants est une rue – ou une place – ouverte à la circulation motorisée qui est fermée (temporairement ou non) pour que les enfants et les jeunes puissent s’exprimer, jouer librement, en toute sécurité et tranquillité. Elles donnent l’opportunité à tous et à toutes de se réapproprier l’espace public autrement et de proposer des animations gratuites. Cet espace organisé en collaboration avec divers acteurs (collectivités, associations, parents et enfants) propose des jeux et des animations : une occasion pour les jeunes de co-construire un projet, de s’approprier leur environnement et de redécouvrir leur ville.

Un mouvement qui porte des valeurs

Une « rue aux enfants, rue pour tous » est une rue citoyenne qui s’appuie sur l’implication de tous les acteurs, enfants, jeunes et adultes du quartier, de l’élaboration à l’évaluation en passant par la réalisation. L’objectif est d’encourager la capacité à agir de chacun. Cette démarche propose de nouvelles pratiques de l’espace public, permettant le partage, la rencontre entre tous et toutes par la participation au projet, le débat, le jeu, l’expérimentation d’aménagements possibles. Il s’agit d’impulser, à travers ces démarches, la mise en place, dès maintenant, de politiques publiques locales favorables à la santé et au bien-être des populations, facilitant le partage de l’espace public et sa réappropriation par les jeunes et plus globalement les citoyens : création de zones de circulation apaisée pour inciter aux déplacements à pied ou à vélo, végétalisation des espaces publics, installation de mobiliers de jeux éphémères ou durables… « La rue aux enfants, rue pour tous » offre un cadre privilégié et stimulant pour une reconquête de l’espace public par les habitants de tous les âges !


Une charte élaborée par le collectif et les porteurs de projets a été adoptée en octobre 2017.

Des rues aux enfants qui se multiplient

A la suite de cette 3e édition, 75 projets ont été reçus au 2 mars 2020. Ils sont adressés par des villes de toutes tailles, des villages, des structures municipales de proximité (centre social, MJC, Maison de la citoyenneté, etc.), des associations de quartier, de soutien à la parentalité, etc. Les différents comités de validation ont retenu 60 projets, 2 ont été refusés et 13 ne répondant pas en l’état aux critères demandés, ont été reportés pour nouvel examen. 20 sites sont classés prioritaires par la Politique de la ville.

En région Normandie 14 dossiers ont été examinés par un comité de validation le jeudi 9 Avril 2020. A la suite de cet examen, 10 ont été validés et 4 ont été validés provisoirement (sous réserve de fournir un nouveau projet plus construit). 9 projets sont portés par des collectivités, 5 par des associations. 8 projets sont susceptibles de se tenir dans des quartiers « politique de la ville » (QPV) en fonction du choix définitif des rues. 3 projets concernent des communes rurales.

Les lauréats de l’Appel à projets 2020-2021
Les “Rues aux enfants” en dehors de l’appel à projets

Pourquoi s’engager dans cette démarche ?

ESPACE PUBLIC
Des événements modestes, mais réguliers, permettent de jouer, se déplacer librement, l’installation de mobiliers de jeux, l’embellissement de la rue, sa végétalisation, etc. C’est un terrain d’expérimentation pour un nouveau partage et de nouvelles pratiques. C’est un événement pour tous et inclusif.

DIALOGUE ET LIEN SOCIAL
“La rue aux enfants, Rue pour tous” se déroule dans l’espace public et provoque la rencontre de voisins, d’enfants, de jeunes. Ouverte à tous, elle favorise le dialogue entre les générations, les genres et les cultures.

PARTICIPATION ET CITOYENNETÉ
“Une rue aux enfants, Rue pour tous” est une rue citoyenne qui s’appuie sur l’implication de tous les acteurs, enfants, jeunes et adultes du quartier, à toutes les étapes du projet. L’objectif est d’encourager la capacité à agir.

SANTÉ
La pratique du vélo, du roller, de la trottinette ou de sports de rue permet de sensibiliser au plaisir d’une activité physique régulière indispensable à la santé de chacun.

À la reconquête de l’espace public par les citoyens pour des villes et villages attractifs

Aujourd’hui, il est difficile pour les enfants de jouer ou se déplacer seuls à pied ou à vélo dans les rues de nos villes et villages, car la priorité donnée à la circulation motorisée a exclu l’enfant de la rue.
L’absence d’activité physique qui en découle a des conséquences importantes sur leur santé physique et mentale.
Pratiquer la ville « librement » comme marcher, courir, jouer est un droit essentiel au développement de l’enfant : apprentissage de l’autonomie, construction de son identité.
Une “Rue aux enfants, Rue pour tous” appartient à ses habitants.
Elle est l’occasion de :

  • provoquer la rencontre entre les différentes générations,
  • d’insuffler de la convivialité, de l’enthousiasme,
  • de sensibiliser au partage de la rue, aux déplacements à pied et à vélo,
  • de créer du lien social pour des villes et villages attractifs.

ENJEU FORT : Il s’agit d’impulser, à travers ces démarches, la mise en place, dès maintenant, de politiques publiques locales favorables à la santé et au bien-être des populations, facilitant le partage de l’espace public et sa réappropriation par les jeunes et plus globalement les citoyens :

  • zones de circulation apaisée pour inciter aux déplacements à pied ou à vélo,
  • végétalisation,
  • mobiliers de jeux éphémères ou durables…

“La Rue aux enfants, Rue pour tous” offre un cadre privilégié et stimulant pour une reconquête de l’espace public par les habitants de tous les âges !

Le groupe d’appui normand

Animé par l’Agence Normande de la Biodiversité et du Développement durable (ANBDD), il définit le plan d’actions régional, fait le lien avec le collectif national. Ses membres ont pour rôle :

  • Faire la promotion de l’appel à projets sur son territoire, dans ses réseaux d’associations, bailleurs sociaux, référents politique de la ville, centres sociaux…
  • Être un relai de proximité pour accompagner le porteur de projet qui souhaite organiser une rue aux enfants.
  • Faire partie du jury de sélection des projets.
  • Remettre le label à la structure lauréate le jour de “La Rue aux enfants” sur son territoire.
Les membres du groupe d’appui normand
ANBDD, ATLEA, Bessin urbanisme, Caen la mer et Ville de Caen, Cardere, Service Départemental à la Jeunesse, à l’Engagement et aux Sports (SDJES) du Calvados (anciennement DDCS), DDTM de l’Eure et de la Seine-Maritime, Métropole Rouen Normandie, MJC de la région d’Elbeuf, Mob’Actions/Udaf 76, Normanvilles (centre de ressources politique de la ville), Pôle d’équilibre territorial et rural du Pays de Bray, Rue de l’Avenir – délégation régionale, Ville d’Elbeuf, Ville du Havre, Vivacités Ile-de-France.

Visioconférences organisées pour les porteurs de projet

Rues aux enfants en Normandie, retours en images

Rue aux enfants organisée par la Ville d’Elbeuf le 26 août 2020

1 / 5

Rue aux enfants organisée par le Centre social “La Fabrique Augustin-Normand”, Ville du Havre

1 / 5

Voir aussi

Anne-Sophie De Besses
Anne-Sophie De Besses
Animation territoriale participative et réseaux