2 avril 2020

Premiers “Territoires engagés pour la nature” en Normandie

Premiers “Territoires engagés pour la nature” en Normandie
Accueil Actualités Premiers “Territoires engagés pour la nature” en Normandie

Le 5 décembre à Caen, 18 premières collectivités normandes ont été reconnues “Territoires engagés pour la nature”. Cette distinction atteste de l’investissement concret et réel de ces communes et intercommunalités en faveur de la biodiversité.

L’initiative « Territoires engagés pour la nature » a pour objectif de faire émergerreconnaître et accompagner des plans d’actions locaux pour enrayer l’érosion de la biodiversité. Initié en 2019 par le ministère de la Transition écologique et solidaire et Régions de France, ce dispositif est piloté par l’Office français de la biodiversité en partenariat avec les Agences de l’eau. Il a été décliné en Normandie à l’été 2019. Un premier appel à candidature a permis de retenir 18 collectivités :

  • Les Établissement Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) : Caux-Seine Agglo, la communauté d’Agglomération Seine-Eure, la communauté de communes Yvetot Normandie, le Havre Seine-Métropole, et la Métropole Rouen-Normandie
  • Les communes d’Alizay, Caen, Canteleu, Eu, du Havre, Longchamps, Malaunay, Mesnière en Bray, Mont Saint-Aignan, Montivilliers, Notre-Dame de l’Isle, Ouistreham et Saint-Maurice d’Etelan.

« Qu’elles soient rurales ou urbaines, initiées ou débutantes en matière de biodiversité, toutes les collectivités ont un rôle à jouer pour le bien-être des générations futures. A travers cette initiative commune État-Région, il s’agit de faire naître une vraie dynamique de prise en compte de la biodiversité dans les projets des territoires et de donner envie à d’autres collectivités de s’engager dans des actions » a expliqué Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

Les collectivités reconnues ont vocation à constituer un réseau, animé par l’Agence normande de la biodiversité et du développement durable (ANBDD), qui se réunira régulièrement pour préparer, suivre, développer et échanger sur leurs plans d’actions.

Un second appel à candidature sera lancé en 2020 pour faire émerger de nouveaux « Territoires engagés pour la nature ».

Retour