24 novembre 2020

[Retour sur l’atelier technique] Trame noire et biodiversité : comment lutter contre la pollution lumineuse ?

[Retour sur l’atelier technique] Trame noire et biodiversité : comment lutter contre la pollution lumineuse ?
Accueil Actualités [Retour sur l’atelier technique] Trame noire et biodiversité : comment lutter contre la pollution lumineuse ?

Le mardi 6 octobre 2020, l’ANBDD proposait un atelier technique – à destination des collectivités – « Trame noire et biodiversité : comment lutter contre la pollution lumineuse ? ». Une vingtaine de participants – crise sanitaire oblige, la jauge était limitée – ont assisté à la matinée riche en informations et échanges. Nous vous proposons un retour sur l’atelier, et des ressources utiles sur la thématique de la pollution lumineuse et la trame noire.

Retour sur la matinée

En modifiant les cycles naturels jour/nuit, l’éclairage nocturne perturbe le fonctionnement des espèces vivantes. La pollution lumineuse touche tous les groupes, tous les taxons et tous les milieux, en fragmentant ou supprimant des habitats, en perturbant le comportement des espèces, en altérant les repères des animaux (et des humains !).

Alors que la loi, notamment l’arrêté ministériel du 27 décembre 2018, cadre les catégories et prescriptions pour l’éclairage extérieur, on se heurte à des blocages culturels et sociologiques, et aussi à des contingences économiques et matérielles des parcs d’équipements des collectivités. La simplicité de la solution (on éteint, on gère efficacement l’éclairage public) peut être pondérée selon les usages, l’état des équipements, les temporalités et les saisons pour que chacun soit convaincu et accepte un éclairage sobre ou l’extinction nocturne.

Éclairer ce qu’il faut, là où il faut, quand il faut !

Durant la matinée, les interventions ont permis de découvrir des initiatives et expériences dans des collectivités normandes, mais aussi d’avoir quelques éléments réglementaires et quelques pistes d’actions. Les participants ont échangé autour de la labellisation Villes et Villages étoilés, de l’élaboration d’un plan d’actions Trame noire, de relations avec les citoyens, des applis d’allumage individuel, de la gestion de l’éclairage public… autant d’exemples de tailles différentes, autant de façons de mobiliser les acteurs du territoire aux enjeux de la pollution lumineuse et d’agir avec eux.

La thématique est récente, les pistes d’actions encore à explorer et à inventer, dans les choix techniques d’éclairage, dans l’intégration dans les documents d’urbanisme ou de planification ou encore dans les modes de concertation avec les acteurs.

Programme
  • Réduire l’éclairage nocturne pour préserver la biodiversité et la trame noire – Pistes d’actions et solutions techniques pour les collectivités – ANBDD
  • Retour d’expérience de Saint Etienne du Vauvray, labellisé village étoilé – Saint Etienne du Vauvray
  • Cartographie et déclinaison de la trame noire sur le territoire de la Communauté d’Agglomération Seine Eure – Communauté d’Agglomération Seine Eure
  • Gestion éco-citoyenne de l’éclairage public. Ville de Pont-de-l’Arche – Odelco

Merci à la Communauté d’agglomération Seine Eure de nous avoir accueilli au Pôle d’agriculture biologique des Hauts-Prés.

Ça s’est dit durant l’atelier…

  • Les impacts de la pollution lumineuse sur les espèces vivantes s’observent dans tous les groupes, tous les taxons et dans tous les milieux.
  • L’aube et le crépuscule sont les deux périodes pics d’activité des êtres vivants.
  • Par temps couvert, la pollution lumineuse est plus importante, due à un phénomène de réverbération, sur des territoires urbains mais aussi suburbains.
  • Comme toute action, il est nécessaire de trouver des leviers fédérateurs pour faire accepter et comprendre les solutions proposées.
  • Ne pas hésiter à inviter les différents acteurs concernés lors de réunions publiques, pour communiquer, expliquer, et faire venir notamment les forces de police ou de gendarmerie pour évoquer l’aspect sécuritaire et répondre aux inquiétudes de la population.
  • Interrupteur crépusculaire et horloge astronomique peuvent se coupler pour optimiser la période d’allumage.
  • Penser à s’appuyer sur les règlements locaux enseignes et publicité.
  • La trame noire peut être intégrée aux documents d’urbanisme ou de planification de la collectivité.
Pourquoi ne pas penser “Gestion différenciée” de l’éclairage public ?

L’atelier technique du 6 octobre 2020 à Val-de-Reuil

Une enquête sur les besoins et attentes vis–à-vis de la trame noire en Normandie

En septembre dernier, l’ANBDD a proposé aux structures et collectivités intéressées par la trame noire et la pollution lumineuse de répondre à une enquête afin de recueillir leurs avis et besoins pour préserver la nuit de l’éclairage artificiel.

Enquête trame noire et pollution lumineuse en Normandie

Ressources utiles

La Fiche-ressources Trame noire et biodiversité recense des documents utiles en ligne pour mieux comprendre la pollution lumineuse et le concept de trame noire, et trouver des pistes d’inspiration et d’action.

Et aussi

Tiphaine Nogues
Tiphaine Nogues
Stratégies et programmes régionaux – Réseau Trame Verte et Bleue
02 35 15 78 14
Retour