Surfaces en aires protégées terrestres en Normandie

Accueil Publications Surfaces en aires protégées terrestres en Normandie
Surfaces en aires protégées terrestres en Normandie

Une aire protégée est définie, selon l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), comme « un espace géographique clairement défini, reconnu, consacré et géré, par tout moyen efficace, juridique ou autre, afin d’assurer à long terme la conservation de la nature ainsi que les services écosystémiques et les valeurs culturelles qui lui sont associés ».

La notion de zone de protection forte a, quant à elle, été définie par le décret n° 2022-527 du 12 avril 2022 pris en application de l’article L. 110-4 du code de l’environnement. Ainsi, « est reconnue comme zone de protection forte une zone géographique dans laquelle les pressions engendrées par les activités humaines susceptibles de compromettre la conservation des enjeux écologiques sont absentes, évitées, supprimées ou fortement limitées, et ce de manière pérenne, grâce à la mise en œuvre d’une protection foncière ou d’une réglementation adaptée, associée à un contrôle effectif des activités concernées ».

La Stratégie Nationale pour les Aires Protégées 2030 (SNAP) ambitionne une protection de la biodiversité s’appuyant sur deux niveaux de protection : les aires protégées et les zones de protection forte qui font l’objet d’une protection plus élevée (incluant également des aires de protection intégrale).

C’est dans ce cadre que la fiche indicateur “Surface en protégées terrestres de Normandie” dresse un état des lieux de la répartition, de la superficie et du taux de superposition des aires protégées à l’échelle régionale, départementale et nationale.

Types de contenu
Publication
Retour