Surfaces en aires protégées terrestres en Normandie

Surfaces en aires protégées terrestres en Normandie

Les chiffres clés

20.91%

de la superficie de la Normandie en aire protégée terrestre

0.54%

du territoire normand est classé en zone de protection forte

  • La Normandie est la 10e région (sur 13) en matière de couverture du territoire par des aires protégées.
  • L’Orne est le département normand avec le plus de couverture en aires protégées avec 51,08 % de son territoire.
Réserve naturelle nationale de la mare de Vauville(Manche).
Réserve naturelle nationale de la mare de Vauville(Manche).

Quelle(s) définition(s) ?

Une aire protégée c’est
selon l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), comme « un espace géographique clairement défini, reconnu, consacré et géré, par tout moyen efficace, juridique ou autre, afin d’assurer à long terme la conservation de la nature ainsi que les services écosystémiques et les valeurs culturelles qui lui sont associés ».
La notion de zone de protection forte
est définie par le décret n° 2022-527 du 12 avril 2022 pris en application de l’article L. 110-4 du code de l’environnement. Ainsi, « est reconnue comme zone de protection forte une zone géographique dans laquelle les pressions engendrées par les activités humaines susceptibles de compromettre la conservation des enjeux écologiques sont absentes, évitées, supprimées ou fortement limitées, et ce de manière pérenne, grâce à la mise en œuvre d’une protection foncière ou d’une réglementation adaptée, associée à un contrôle effectif des activités concernées ».
Les espaces terrestres reconnus comme aires protégées
+
  • Parcs nationaux
  • Réserves naturelles
  • Réserves biologiques
  • Arrêtés de protection préfectoraux  (biotopes, habitats naturels, et géotopes)
  • Réserves nationales de chasse et de faune sauvage
  • Sites du conservatoire du littoral
    Sites des conservatoires des espaces naturels (sites acquis et gérés)
  • Parcs naturels régionaux
  • Sites Natura 2000
  • Sites RAMSAR (au titre des zones délimitées par la France en application des instruments régionaux ou internationaux)
  • Biens inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO (au titre des zones délimitées par la France en application
    des instruments régionaux ou internationaux)
  • Réserves de biosphère (au titre des zones délimitées par la France en application des instruments régionaux ou
    internationaux).
Les espaces terrestres reconnus comme zones de protection forte
+
  • Cœurs de parcs nationauxRéserves naturelles
  • Réserves biologiques
  • Arrêtés de protection (de biotope, de géotope et d’habitat naturel)
  • D’autres types de statuts portant sur des enjeux écologiques d’importance, peuvent être candidats comme zones de protection forte et reconnus sur la base d’une analyse au cas par cas dans des espaces terrestres définis par le décret.

Répartition des aires protégées sur le territoire

En Normandie, la surface terrestre protégée (hors superposition) est de 629 343 ha soit 20,91 % du territoire.

Ces surfaces d’aires protégées terrestres sont majoritairement représentées par les 4 Parcs naturels régionaux, couvrant de 90 000 ha (PNR des Boucles de la Seine Normande) à plus de 160 000 ha (PNR Normandie-Maine).
Les sites Natura 2000 classés au titre des Directives Habitats et Oiseaux sont nombreux sur le territoire normand mais leur surface est très variable. Parmi les plus grands peuvent être cités la Zone de protection spéciale « Basses vallées du Cotentin et Baie des Veys » ainsi que la Zone spéciale de conservation « Marais du Cotentin et du Bessin – Baie des Veys », dont les superficies qui se superposent partiellement sont supérieures à 28 000 ha. À l’inverse, certains sites désignés pour la protection des chiroptères couvrent des surfaces inférieures à 500 m2.

Au sein de ces surfaces d’aires protégées terrestres, environ 16 238 ha sont reconnus comme zones de protection forte représentant seulement 0,54 % du territoire normand.
La Réserve naturelle nationale de l’Estuaire de la Seine dont la partie terrestre couvre plus de 2 800 ha est la plus grande zone de protection forte de la région Normandie. Les arrêtés de protection de biotope, 50 sites sur le territoire, sont pour certains mis en place à l’échelle de bassin hydrographique couvrant ainsi d’importantes superficies, comme sur le Bassin hydrographique du ruisseau du Vingt Bec.

Le Marais-Vernier est un espace naturel concerné par de multiples statuts de protection.
Source des données : Espaces Protégés (03/2022), INPN ; Natura 2000 (12/2021), INPN ; Réalisation : ANBDD, 2022
* hors doubles comptes signifie qu’une surface est comptabilisée une seule fois lorsqu’il y a une superposition entre deux ou plusieurs statuts de protection.

Taux de superposition des aires protégées

16%

des aires protégées terrestres ont plusieurs statuts de protection

Le taux de superposition est avéré lorsque deux ou plusieurs statuts de protection se superposent.
Le taux de superposition le plus fréquent est 2 ou 3. Il peut atteindre le maximum de 6. Les superpositions de statuts les plus importantes se situent principalement dans la vallée de la Seine, son estuaire, dans les Marais du Cotentin et du Bessin, dans la Baie du Mont-Saint-Michel ainsi que dans quelques zones localisées du littoral seinomarin.

Les aires protégées dans les départements normands

Source des données des deux graphiques : Espaces Protégés (03/2022), INPN ; Natura 2000 (12/2021), INPN ; Réalisation : ANBDD
ENS Roche d’Oëtre et les gorges de la Rouvre (61)

L’Orne est le département normand présentant la couverture en aires protégées la plus importante avec 313 755 ha, soit 51,0 % de la surface du territoire. Sur ce département, les Parcs naturels régionaux Normandie-Maine et du Perche recouvrent près de 42,88 % du territoire. Plus de 20 sites Natura 2000 sont dénombrés, de même pour les arrêtés de protection du biotope.

Le Calvados est quant à lui le département avec la proportion d’aires protégées la moins importante (7,33 %). Cependant, ces aires protégées sont plus largement reconnues zones de protection forte puisqu’il s’agit du premier département régional avec 1,11 %, soit 6 227,5 ha. Ce classement est dû à la présence d’arrêtés de protection de biotope de grande superficie ainsi que de 4 réserves (3 réserves naturelles nationales et 1 régionale)

Surfaces terrestres protégées en Normandie et en France

En 2022, avec 20,91 % de son territoire couvert par des aires protégées, la Normandie est la 10e région (sur 13) en matière de couverture du territoire par des aires protégées. Elle se place au 9e rang en ce qui concerne la protection forte, à égalité avec la région Bretagne. Ces taux de couverture sont largement inférieurs aux taux de couverture observés à l’échelle de la France métropolitaine, respectivement de 27,9 % et 1,54 %.

L’objectif principal fixé pour la région Normandie à échéance 2030 est de doubler la superficie d’aires protégées reconnues en zone de protection forte sur son territoire, soit un ajout de 14 000 ha afin d’atteindre 1 %.
Déclinaison de la SNAP en Normandie

Ce qu’il faut retenir

En 2022, 629 343 ha soit 20,91 % de la surface terrestre de la Normandie est couverte par des aires protégées, ce qui en fait la 10e région de France métropolitaine en matière de couverture du territoire par des aires protégées.

Les espaces reconnus comme zones de protection forte représentent 16 238 ha, soit seulement 0,54 % du territoire.
Le département de l’Orne est celui qui est le plus largement couvert par des aires protégées avec 51,08 % de son territoire. Cependant, c’est le Calvados qui présente la part de couverture du territoire reconnue zones de protection forte la plus importante avec 1,11 %.

Plusieurs statuts de protection complémentaires existent ; ainsi, outils réglementaires, contractuels et fonciers peuvent parfois se superposer afin d’assurer la protection de certains sites. C’est le cas pour 16 % des aires protégées terrestres normandes qui ont plusieurs statuts de protection.


L’objectif principal fixé pour la région Normandie, à échéance 2030, est de doubler la superficie d’aires protégées reconnues en zone de protection forte sur son territoire, soit un ajout de 14 000 ha afin d’atteindre 1 %.

Pour aller plus loin

Pour en savoir plus, téléchargez la fiche complète de notre collection Indicateurs de Biodiversité Normandie consacrée aux surfaces en aires protégées terrestres

Pour obtenir la liste détaillée et régulièrement mise à jour de tous les sites présents en Normandie, se référer à l’outil “recherche de données” de l’INPN en sélectionnant le programme “Espaces protégés” ou le programme “Natura 2000” : Espaces protégés INPN

Delphine Loisel
Delphine Loisel
Réseau des gestionnaires d’espaces naturels
02 35 15 78 09
Iuna Thomas
Iuna Thomas
Chargée de mission scientifique – Analyse et traitement de données
02 35 15 78 19