16 février 2021

Lancement de la campagne citoyenne “Un Dragon ! Dans mon jardin ?” saison 2021

Lancement de la campagne citoyenne “Un Dragon ! Dans mon jardin ?” saison 2021
Accueil Actualités Lancement de la campagne citoyenne “Un Dragon ! Dans mon jardin ?” saison 2021

Les amphibiens (tritons, salamandres, crapauds, grenouilles…) et les reptiles (lézards, serpents…) sont des animaux fascinants aux allures de petits dragons. Mais ces créatures ne peuplent pas seulement les forêts profondes ou les réserves naturelles… Tout le monde peut les observer dans son jardin ou sur son chemin lors de ses balades, y compris en Normandie !

Aidez les scientifiques à inventorier les amphibiens et les reptiles menacés

L’Opération de sciences participatives « Un dragon ! Dans mon jardin ? » existe depuis 15 ans en Normandie et s’étend désormais nationalement grâce au Réseau des CPIE et à la Société Herpétologique de France. Son objectif est de permettre à tous de participer à l’amélioration des connaissances des amphibiens et des reptiles, animaux particulièrement fragiles et menacés.

Parmi les nombreux facteurs expliquant cette situation alarmante, on peut citer la fragmentation des milieux de vie des amphibiens, du fait du développement de routes, de zones commerciales, d’habitations, … Cela rend leurs migrations saisonnières plus périlleuses comme en témoigne la multiplication des zones d’écrasements routiers, surtout en fin d’hiver et début d’automne.

Comment participer en Normandie ?

Vous croisez un amphibien ou un reptile autour de chez vous, dans votre jardin, sur votre chemin, …

  1. Faites une photo ou plusieurs photos (sous différents angles, c’est encore mieux !)
  2. Postez vos clichés, avec leur date et localisation, sur le site web www.undragon.org , où un spécialiste vous transmettra le nom des espèces photographiées. Si vous souhaitez un contact personnalisé, faire part d’observations non photographiques ou demander des conseils, adressez-vous au relais local de l’Observatoire Batracho-Herpétologique Normand (OBHEN).
  3. Vos observations seront intégrées dans la base de données nationale du Muséum National d’Histoire Naturelle et permettront d’affiner le niveau de rareté de l’espèce et d’orienter les actions de conservation !
  4. Concernant les amphibiens, l’OBHEN est aussi en recherche d’informations sur les secteurs routiers où des écrasements récurrents ou massifs sont constatés.
    L’objectif : Faire un état des lieux à l’échelle de la région pour ensuite développer des actions concrètes visant à faciliter ces migrations indispensables à la survie des espèces, à la manière de ce qui est déjà développé par le Département de l’Eure, en collaboration avec la LPO et le CPIE local.
    Vous pouvez transmettre par mél vos observations (date, localisation précise, espèces concernées, voire photos), qui seront ensuite ajoutées à une carte coopérative en ligne.


L’OBHEN est un dispositif animé par l’Union Régionale des CPIE, avec le soutien de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie et de l’Europe.
Les coordonnées de ses relais locaux et la carte coopérative sur les zones d’écrasements routiers sont consultables sur www.obhen.fr

Grenouille rousse – photo OBHEN

Source : Communiqué de presse URCPIE Normandie – 12 janvier 2021

Ces pages peuvent vous intéresser : Les indicateurs normands de la biodiversité

Types de contenu
Actualités Normandie
Retour